Train à vapeur.

Publié le par domipac19

Quoi? Vous avez cru que j'avais encore abandonné mon blog? Ben vous n'êtes pas loin de la vérité, le temps me manque à nouveau.

Alors revenons en aux vacances. Puisque le temps était revenu au beau, nous avons décidé d'aller faire une petite balade avec le train du Quercy. C'est un petit train touristique à vapeur.

Rhoooo, ben quand on a dit ça aux filles, ça les a mises en joie. Julie n'arrêtait pas de dire "On va monter dedans le train?".

Après le repas, nous avons donc pris la route de Martel, dans le Lot voisin, pour nous rendre au point de départ du fameux petit train. Il était temps d'arriver, la gare était bondée, la fille d'attente pour avoir les billets conséquente et le départ pour très bientôt.

Nous avons attendu un peu sur le quai que le train revienne de sa précédente promenade puis, quand le moment tant attendu est arrivé, nous avons pris place dans des wagons ouverts(avec un toit quand même) avec des bancs en bois en guise de siège. C'était la troisième classe de l'époque. Il y avait du monde, tous les voyageurs n'avaient pas de place assise. De toutes façons, tout le monde passait son temps debout pour regarder le paysage par-dessus bord donc.......

Elodie était ravie mais Julie, elle, avait peur dans les tunnels. Il y faisait sombre(normal, en même temps) malgré les ampoules accrochées au plafond des wagons et puis les gens faisaient "ouh, ouh, ouh" donc voilà. "J'ai peur Maman" me disait-elle en s'accrochant à mon cou.

La balade se passait dans un premier temps en descente et en marche arrière avec deux escales. La première pour admirer le paysage sur les bords de la Dordogne juste en dessous et la deuxième pour la buvette installée en deux temps trois mouvements dans une maisonnette en pierres.

Le retour, c'était lemême trajet mais en marche avant et en montée et là, c'était marrant(pas trop pour Julie à cause des tunnels) parce que la vapeur, dans les tunnels, on se la prenait pleine tête. Ca laisse imaginer ce que vivaient les voyageurs(et les cheminots) à l'époque.

De retour au point de départ, nous sommes descendus du train et nous avons profité du buffet de la gare pour déguster une petite glace uis nous avons pris congé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article