Saint Antoine

Publié le par domipac19

Hier, de nouveau un CCE à Saint Antoine d'Auberoche, en Dordogne, où Rosialta et moi nous présentions de nouveau en club2.

Debout à 5h00 pour être au club un peu avant 6h00 et départ 6h30. Nous partions avec huit chevaux dans le camion plus deux dans le van et dix cavaliers. Quand je me suis levée, le ciel était tout dégagé, je me suis dit "chouette" parce que toute la semaine, ils annonçaient de la pluie. Tout allait bien mais quand nous sommes arrivés au concours, c'est la pluie qui nous a accueillis. Bref, on a descendu les chevaux et on les a attachés sous les arbres, plus ou moins à l'abri. La pluie n'a heureusement pas duré. Je n'avais pris ni mes bottes en caoutchouc, ni un habit de pluie hormis ma parka, ni des vêtements de rechange au cas où. Ben heureusement, je n'ai pas eu besoin de tout ça.

Bon, comme je passais un peu tard dans la matinée, j'ai pris mon temps pour préparer ma rosette. Quand l'heure fut venue, je me suis dirigée vers le paddock et les carrières de dressage, à l'autre bout du club. Cette fois-ci, j'y suis allée assez tôt parce que rien qu'avec le trajet à faire pour y arriver, je ne voulais surtout pas être à la bourre comme à Cornille.

Cette fois-ci, je n'étais presque pas stressée. Bon, quand même un peu, hein, il ne faut pas exagérer non plus. Du coup, la jument était elle aussi relativement sereine. La détente s'est bien passée, j'ai pu faire comme je le voulais, bien qu'elle soit un peu haute. J'avais mis mes gants(oui, j'y ai pensé, cette fois) un peu en avance et pas au dernier moment pour ne pas perturber la jument avec ma précipitation et c'est donc toute zen que je suis allée me présenter.

On me sonne et c'est parti. Je refais une petite volte avant de rentrer sur le carré de dressage où je fais un beau doublé avec une jument à l'écoute. La reprise se déroule plutôt pas mal, j'essaie de ne pas reproduire les mêmes erreurs que le mois dernier. Je ne m'occupe pas trop de l'attitude de la jument mais il y a quand même qq imperfections. Les départs au galop sont un peu rock n'roll mais ça, Rosi est coutumière du fait. Ma reprise se termine et je la trouve bien, moi, cette reprise, tellement, que j'en suis toute émue en saluant le jury à la fin. Je rentre au camion plutôt contente.Je desselle ma monture et je vais reconnaitre mon saut.

Bon, un tour pas trop compliqué mais qui tournicote pas mal. J'ai un peu de temps avant d'aller détendre alors je lui met un coup de brosse, je pose tranquillement les bandages de polo puis je re-selle. Je ne sais pas du tout où on en est alors je décide d'y aller gentiment. J'arrive au paddock pile poil. Je détend vite fait sur le plat puis j'attends désespérément coach pour sauter mais je réalise qu'il est à la détente du dressage alors ma foi, je fais toute seule. Ca se passe plutôt bien mais sur le vertical, la jument fait un saut tout plat. "Domi, il ne faut pas refaire les mêmes bêtises qu'à Cornille!" Je reviens en corrigeant et le saut est magnifique. Vient enfin mon tour et je débute mon parcours. Tout va bien, même si je suis un peu secouée. Ma bombe me tombe un peu sur les yeux mais j'essaie de bien travailler mes abords. Ca n'empêchera pas de faire la barre du 5, un vertical rose. On termine avec 4 points dans le temps. Ca va, je ne suis pas trop déçue, je me dis que je serai peut-être quand même classée parce qu'il n'y a pas bcp de sans fautes. Retour au camion, je desselle et je vais m'acheter à manger parce que depuis 5h00, il commence à faire faim.

Coach nous rejoint, mes camarades de club et moi, et nous allons faire la reconnaissance du cross. Bon, un cross sympa, pas trop gros, pas trop technique, avec de belles galopades et deux passages dans le gué. Je ne suis pas du tout stressée.

Je prends mon temps pour préparer puis je me dirige vers le paddock. Il y a dix chevaux devant moi mais ça va vite parce qu'ils envoient les chevaux deux par deux. Je détends sur le plat puis trois chevaux avant moi, coach me dit de sauter une fois la croix, une fois l'oxer et une fois le tronc. Ainsi fut fait et je me suis pris un taxi monumental sur l'oxer. Le reste s'est bien passé. C'est à moi, à nous, d'entrer en piste.

Dans la boite de départ, je déclenche le chrono et c'est parti. Le 1, un tronc surélevé sans difficulté particulière, Rosialta y va bon train. On se dirige sur le 2 en passant par un chemin boueux dans les bois puis il faut tourner et là, je surprends un peu Rosi qui marque un temps d'arrêt. Je la relance pour aller sauter un tronc sur un contre-haut. Le 3 est en face, une palissade avec réception en descente. Pas de souci, on dévale la pente pour aller dans le passage obligatoire dans le gué. Là, Rosi s'est fort déportée sur la droite genre "je veux pas trop y aller" et on a failli passer à droite du fanion, tellement. Je recadre tout ça et on saute le 4 en sortie de gué, un tronc. S'ensuit une grande galopade pour aller chercher le 5, un tronc un peu directionnel, pendant laquelle ma minute sonne pile au bon endroit. Le 5 se passe nickel et de nouveau une grande galopade pour entrer dans le bois en montant, tourner, descendre et sauter une petite pyramide, le 6. Ca galope encore pour aller chercher le7, un tronc sur la bute. On descend de la bute pour aller sauter le 8, de nouveau un tronc surélevé puis re-galopade mais là, il faut rester au contrôle parce qu'arrive la combinaison, le 9, avec entrée un oxer, réception presque dans l'eau, on traverse le gué et une pyramide en sortie. Tout bien, j'ai même droit à un gros saut qui me sort de ma selle. Entre le 8 et le 9, c'était la deuxième minute mais là, je suis en avance. On se dirige vers le 10, un bâteau qui ne présente pas de difficulté particulière. Ensuite, pour franchir la ligne d'arrivée, il fallait tourner à gauche et comme j'étais en avance, je suis allée tourner loin en ralentissant et je suis donc rentrée sans faute dans le temps.

Franchement, je me suis régalée, j'étais au contrôle tout le temps même si sur les grandes galopades ça allait à fond. C'était topissime. Retour au camion et récompense et soins au programme. Une fois tout ceci exécuté, je me rends à la buvette en espérant voir le classement. Comme il se faisait attendre, je suis allée voir les photos du concours. Il y en a plein de Rosi et moi, sur le saut et sur le cross. Je les commanderai bientôt. Les résultats font leur apparition et là, c'est la douche froide. J'ai eu de sales notes au dressage, pire qu'à Cornille le mois dernier. Je suis 37/39 après le dressage. Je remonte un peu après le saut puis jusqu'à la 18ème place au classement final après le cross. Là, je suis carrément dégoûtée! Moi qui étais contente de ma reprise de dressage, un peu moins de mon saut et contente de mon cross, ben là.....je n'ai pas de mots.

Bref, je me suis fait plaisir, c'est l'essentiel. Mai bon, quand même,si je ne suis pas capable de finir une club2 correctement, zut! On a donc du dressage à bosser à la maison avant le prochain concours en mai.

Aller, on range tout, on charge les chevaux et retour au bercail. On décharge, on soigne, on range(oui encore) et on a droit à un petit apéro bien sympa pendant lequel on a un petit débriefing. Ensuite, retour à la maison où m'attendent mes petits amours.

Fin d'une bonne journée, je suis bien fatiguée.

Commenter cet article

marion 24/05/2012 22:21

Merci pour ta réponse rapide
bonne soirée

marion 23/05/2012 21:59

Bonjour,
je cherche désespérément le site du photographe qui était sur le CCE le 15 avril à saint antoine d'auberoche car j'aimerai commander des photos. Pourrait tu me donner son nom ou le nom du site
stp?
merci d'avance

domipac19 23/05/2012 22:12



Bonsoir,


Il s'agit de David Mahiddine. Au concours, il a dit ne pas avoir de site alors je te donne son numéro de téléphone. 06 87 27 06 98.


Bonne soirée.