Rentrée.

Publié le par domipac19

Ah ah, je vous ai bien eus! Oui, j'ai littéralement abandonné mon blog faute de temps et parfois, je l'avoue, j'avais la flemme. Bref, là, j'ai décidé de m'y remettre(pour combien de temps, ça, l'avenir nous le dira).

Alors voilà, mardi dernier, c'était la rentrée des classes, pour les deux minettes cette fois. Nous avions obtenu, Patrick et moi, un RTT pour cette occasion, Enfin, un demi RTT pour Monsieur. Nous voici donc levés de bonne heure. Les filles, pour une fois, n'ont fait aucune difficulté. Elles ont déjeuné et se sont habillées(toutes belles pour l'occasion). Elles étaient tellement enthousiastes que pour une fois, elles étaient en avance. Bon, une fois n'est pas coutume, hein, faut pas rêver. Et nous voilà partis.

Arrivés sur place, le parking était plein, la cour de l'école aussi. Nous nous sommes dirigés vers les classes respectives des filles, à savoir petite section pour Julie et CP pour Elodie, afin de voir/comprendre comment cela allait se passer. Tout le monde était un peu dans l'attente du qui-que-quoi-comment-pourquoi.On a fait plusieurs fois la navette entre les deux classes pour finalement faire rentrer Julie en premier. Je lui ai montré son porte-manteau avec son nom pour accrocher son blouson et son sac. Une autre maman est arrivée avec son petit garçon qu'elle a présenté à Julie. Julie n'a pas tout compris et elle a dit "Mais je m'appelle pas A., moi". Ensuite, elle est entrée dans sa classe avec nous et nous avons discuté avec M., l'ATSEM qu'elle connaissait déjà pour l'avoir vue les années précédentes en allant chercher Elodie. Sur une petite table, il y avait des étiquettes avec les prénoms. Nous lui avons donc montré le sien mais comme on ne savait pas ce qu'il fallait en faire, on a laissé comme c'était. Il y avait des jeux installés sur les tables alors elle s'est installée après des bisous-câlins qu'elle a fait durer un peu puis nous l'avons laissée.

Maintenant, c'était le tour d'Elodie. Là, on a attendu un peu puis les enfants ont été appelés à se mettre en rang par deux et, accompagnés de leur maîtresse, ils se sont rendus dans leur classe. On n'en saura pas plus jusqu'au soir. Nous sommes donc retournés discrètement voir Julie. Elle était assise sur une chaise en train de regarder deux frères et soeurs qui pleuraient genre "ben pourquoi vous pleurez comme ça, vous?". La maîtresse, qui ne nous avait encore pas vus, a pu ainsi nous rencontrer brièvement puis nous nous sommes éclipsés.

A la sortie des classes, les filles étaient contentes de me voir, elles avaient passé une bonne journée mais quand j'ai demandé à Julie ce qu'elle avait fait, elle m'a répondu rien. Bon, ben voilà, ça c'est fait.

100_3676.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article