Première rentrée.

Publié le par domipac19

Comme bcp de petits écoliers en France, Elodie a donc fait sa première rentrée scolaire hier matin.

Bon déjà, mauvais timing du matin, nous sommes à la bourre. Heureusement, grâce à l'autoroute, on arrive à l'heure quand même. Oui, l'autoroute parce la miss va à l'école à Brignac alors que nous habitons encore sur Brive pour qq mois. Bon, ça va être un peu rock'n roll pour les trajets du matin mais on va gérer.

Pendant tout le trajet, au moindre ralentissement ou bien stop, Elodie "C'est là?". Non, ce n'est pas là. Bref, on finit quand même par arriver et là "Ah, c'est là, l'école." Elle descend donc de voiture et s'empresse d'enfiler son petit sac à dos et là, ben toute fière. Bon, un peu timide aussi quand même. On entre dans la cour et la première question qui lui vient à l'esprit c'est "Ils sont où, les jouets, maman?" Oui parce que quand elle a fait son après-midi découverte, il y avait des tricycles, des ballons, etc... et là, et bien ils étaient rangés mais elle s'est bien rappelée qu'il y en avait.

On l'a faite entrer dans la classe, elle a découvert son porte-manteau pour y déposer son sac. Chaque patère est reconnaissable avec le nom de l'enfant(évidemment) et une image. Pour Elodie, c'est une souris. Ensuite, elle est partie en classe pour s'amuser, c'est tout juste si on a eu droit à un bisou. Je l'ai donc rappelée pour en avoir un puis elle est ressortie pour faire un bisou-câlin à son papa et à sa petite soeur. Elle est retournée s'amuser avec ses nouveaux petits camarades. Elle a commencé par des puzzles(elle adore ça). Bon, elle les a tous faits(il y en avait quatre sur la table) parce qu'ils n'ont que six pièces alors trop fastoche. A la maison, elle en fait des 63 pièces. Nous l'avons donc laissée pour la journée.

Le soir, elle était contente de nous voir et elle avait un collier de perles autour du cou. Elle n'a pas voulu enlever son sac à dos, trop fière de le porter. Elle a vu une balle qui trainait(qui restait de la récré) et n'a pas pu s'empêcher d'aller jouer avec. Son père a dû aller la récupérer sinon, on n'était pas prêts de rentrer. C'est tout juste si elle a voulu enlever le sac pour monter dans la voiture mais là, pas le choix. Elle ne l'a quand même pas lâché. En montant dans la voiture "Oh, j'ai oublié mon cahier violet" d'un air tout désolé, c'est tout juste s'il n'a pas fallut revenir en classe pour le récupérer. On lui a dit qu'elle le retrouverait le lendemain parce qu'on pensait que c'était un cahier pour dessiner mais non, c'était le cahier de liaison. En fait, elle l'a trouvé en ouvrant son sac dans la voiture.

Elle nous a vaguement raconté sa journée "J'ai joué" et donné le menu de la cantine : des tomates, des coquillettes avec du jambon et un yaourt à la vanille. Miam. Elle nous a aussi dit qu'elle n'avait pas fait la sieste. Ca, ça m'étonne qu'à moitié. On a appris plus tard qu'elle s'était faite fâcher parce qu'elle faisait la nouille au lieu de dormir. Bon, elle a passé une bonne journée, apparemment. Sauf que ce n'était pas fini, nous avions rendez-vous avec le constructeur et le plombier sur le chantier de la maison.

Alors là, elle était déchainée, elle galopait partout, criait, sautait. Elle s'est mise dans un état déplorable, pleine de plâtre.

Sur le trajet du retour, là, c'en était trop, elle a dormi.

Arrivée à la maison, elle a joué un peu, nous avons mangé puis elle a de nouveau joué, très calmement pour une fois, puis l'heure du coucher a sonné.

Ce matin, il lui a fallut un peu de temps pour se réveiller mais ça a été. Elle a déjeuné puis elle a commencé à faire la comédie habituelle au moment d'aller s'habiller. Quand je lui ai dit qu'il fallait aller à l'école, la réponse ne s'est pas faite attendre "Ouiiiiiiiii!" et là, ça a filé tout droit et ça n'a pas trainé. Nous voilà reparties pour une deuxième journée d'école.

100_9050.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Val 10/11/2011 19:15


Bonjour Domipac, je suis surprise de lire vos commentaires sur une présentation équestre à Brignac le 23 juillet dernier, chère cavalière sachez qu'avant de monter un cheval et de s'en venter, ayez
la politesse de vous adresser à sa propriétaire! Mirliton n'appartient pas au club et on ne fait pas n,importe quoi avec les chevaux des autres!


domipac19 10/11/2011 21:21



Bonsoir Val. Je viens de lire votre commentaire et j'en suis un peu surprise.


Je tiens à vous préciser que j'ignorais que Mirliton était un cheval de propriétaire puisque je ne monte pas depuis très longtemps à Brignac et personne ne m'avais mise au courant de cet état de
fait. Je l'ai su deux semaines après la dite manifestation lorsqu'on m'a annoncé qu'il partait.


D'autre part, il me semble que dans mon article, je n'ai pas été désobligeante au sujet du cheval que j'aime bcp par ailleurs. Ensuite, si Vincent me l'a confié pour le carrousel, c'est qu'il
savait que je ne ferais donc pas n'importe quoi avec et que quand je monte des chevaux vivant au club, c'est sous sa responsabilité, donc voilà.


Cela dit, comme on m'a dit que de temps en temps, vous reveniez au club, je serai ravie d'en discuter de vive voix avec vous si l'occasion s'en présente.


Bonne soirée.