Oups.

Publié le par domipac19

Oui, oups, ça fait un bon mois que je n'ai pas remis le blog à jour, c'est pas bien.

Alors, qu'ai-je donc fait, il y un mois? Ah oui, j'ai eu un cours de saut!

C'était trop bien, ça faisait un moment que j'attendais ça, j'étais ravie comme tout. J'ai monté Titi(de son vrai nom Havas). On m'a dit que c'était un cheval sympa qui sautait tout sans se poser de question, juste celui qu'il me fallait. Je prépare donc mais, en curant les pieds, surprise, un des fers postérieur est décalé et ne tient plus que par un clou. Ben il faut l'enlever mais le mono est un peu en retard. Bon, il finit par arriver et il enlève le fer mal en point et le cours de saut peut commencer.

On m'avait dit que Titi était un peu mou, ben on m'avait pas menti. D'ailleurs, quand on a commencé à sauter, ouh la la, j'avais vraiment l'impression de monter comme une merde, j'avais presque honte. Au bout d'un moment, le moniteur m'a dit de venir sauter avec les deux rênes dans une main et de lui mettre la cravache aux fesses. Aussitôt dit, aussitôt fait et c'est vrai qu'en avançant, ça se passait vraiment bien. Comme on sautait une ligne, je suis venue comme ça à chaque fois et ça a vraiment bien été. Moi, j'étais ravie d'avoir sauter.

La semaine suivante, on a fait plat et j'ai monté un petit cheval ibérique. Je n'aime pas les Ibériques d'une manière générale et je sais bien pourquoi, ils ont des allures de machine à coudre et aucune amplitude. Celui-là ne dérogeait pas à la règle mais il était sympa quand même. Nous avons travaillé les départs au galop et j'ai appris, à ma grande surprise, qu'il y a plusieurs façons de partir au galop. Moi, je n'en connaissais qu'une, comme quoi, on en apprend tous les jours.

La fois suivante, j'arrive au club sous une pluie battante. Le mono nous dit qu'une fois l'orage passé, on ira boire un verre à Perpezac le Blanc. Hein?! Il est tombé sur la tête ou quoi? Ben non, ils en avaient parlé la dernière fois. Ce devait être après mon départ et il a dit "On a promis alors on y va". Ben effectivement, après la pluie, le beau temps et nous sommes donc partis en balade, je montais Mirliton. Ben c'était sympa comme balade, on a fait un petit galop sympa, on a papoté, on s'est arrêtés au bistrot du village où on a effectivement bu un verre avec nos chevaux sur la terrasse(la place du village, en fait).

Au bout d'un moment, nous avons regagné nos pénates par un autre chemin et nous avons de nouveau fait un petit galop sympa.

C'était pour moi la dernière fois que je montais à cheval car comme le dit Renan Luce dans une de ses chansons, j'ai un petit habitant qui me fait un profil sous le nombril.

Commenter cet article