La folie.

Publié le par domipac19

Ben oui, j'ai passé une semaine de folie.

Lundi, c'était cool, je n'ai pas travaillé.

Mardi et tout le reste de la semaine, j'ai travaillé pour un sous-traitant qui roule pour un autre transporteur(que je n'aime pas mais pas trop le choix). Et là, ben.... On m'avait dit que ce serait sur Brive et les alentours ben on doit pas tous avoir la même définition d'alentours parce qu'Argentat et Saint Privat, c'est pas vraiment aux alentours de Brive, c'est à plus d'une heure de route en camion et Saint Privat, c'est encore un peu plus. J'ai perdu une heure à Beynat parce qu'une palette de fils de fer avait été mal cerclée et filmée, du coup, je me suis retrouvée avec une tonne de fil par terre. V'là le bonheur pour ramasser tout ça. Bref, avec tout ça, je suis rentrée hyper tard et je n'ai pas pu aller monter à cheval.Ben oui, quand je suis rentrée à la maison, le cours avait déjà commencé et puis j'étais épuisée.

Mercredi, la tournée était un peu plus cool parce que sur Malemort, oui, mais sur le papier seulement. J'ai encore perdu une heure avec un haillon merdique(vous pouvez y aller les haillons tout pourris, ils sont toujours pour moi). Ben voilà, j'ai encore fini hyper tard.

Jeudi, le matin, super, une tournée sur Brive et à 12h10, j'ai tout livré. Oh joie. De courte durée. On me dit "tu reviens au dépôt, je t'ai chargé ton camion pour cet après-midi". Ouh la la que j'aime pas ça. Je déteste qu'on me charge le camion parce c'est pas forcément dans l'ordre où moi je l'aurais fait et puis je ne sais pas exactement quoi est pour qui et en prime, c'est mal calé. Ben ça a pas raté, comme j'ai eu du mal à trouver mon premier client, il y a une palette de bouteilles(en plastique, heureusement) qui n'a pas aimé du tout les virolets. Arrivée chez le client, tout était par terre et vas-y, perds encore une heure pour tout ramasser. Y en a marre de perdre une heure tous les jours pour des conneries!!!!! Ben vous l'aurez deviné, j'ai encore fini hyper tard. Sauf que cette fois-ci, j'avais une soirée de prévue. Avec mon cours d'anglais, on allait manger au resto. Donc, je suis rentrée, j'ai embrassé mes amours vite fait, j'ai pris une douche et je suis repartie. La soirée s'est bien terminée, on a bien mangé et on a rit tant et plus.

Vendredi, je suis un peu arrivée au boulot à reculons parce que je redoutais encore une galère. Ouh lala, Bort les Orgues(c'est à la frontière avec le Cantal donc c'est pas tout à côté et surtout, ce n'est pas Brive et alentours), je ne connais pas, je n'y ai jamais mis les pieds. On m'explique et ce n'est pas trop compliqué. En effet, à midi, j'ai fini mais il me reste quatre clients dans des bleds pommés. Le premier, ça allait à peu près mais alors les autres, v'là les petites routes de m**** et avec un 19T, ben c'est pas une partie de plaisir. Je n'ai pas fini trop tard(quelle chance) mais ça m'avait quand même bien fatiguée parce que les petites routes et la pluie, c'est fatigant, il faut rester bien concentrée. Et le soir, j'ai pu aller monter à cheval où on a fait dressage dans le manège, pluie oblige. J'ai monté Einstein, un cheval de propriétaires tout rond comme un tonneau et ma selle tournait mais ça s'est bien passé quand même.

Samedi, on a passé la journée à dormir pour récupérer. Tout le monde était cuit, la puce aussi.

Commenter cet article