Et que ça saute.

Publié le par domipac19

Hier, j'ai donc pris une nouvelle leçon d'équitation avec cette fois, des cavaliers d'un niveau un peu au-dessus, mon ancien niveau, en fait (amateur, pour les initiés). Je stressais un peu, j'avais peur d'être un peu à la rame. Je montais un énorme  cheval jeune dans le travail. Quand je dis énorme, il était plus grand que moi(je mesure quand même 1,74 m) et était très large. Quand je l'ai vu dans la carrière pendant  cours de mardi, il ne me faisait pas envie du tout et je me disais "pourvu que je n'ai jamais à le monter". Raté, en plus on saute. J'étais ravie de sauter, j'adore ça mais avec un animal aussi costaud, hou la la.

Bon, on fait la détente, ça va à peu près à part que je suis secouée comme un prunier mais bon, c'est pas grave. Viennent les sauts et là, je suis plus que secouée, je suis déculassée. A un moment, je manque même de tomber. Ensuite, il faut enchaîner un parcours. Hum, ça se corse. Manau(c'est le nom du cheval) me secoue et tourne comme un porte-avions, j'ai bcp de mal à le gérer. J'ai vraiment trouvé ce que j'avais fait caca burk mais mon moniteur à trouvé que ce n'était pas si mal. Il m'a aussi appris, une fois que j'avais fini, que le cheval n'avait jamais enchaîné. Merci de cette confiance. C'est vrai, confier un cheval qui ne sait pas sauter à qq'un qui n'a pas monté depuis un an et qu'on a vu sauter une seule fois, c'est plutôt une preuve de confiance, je trouve.

Je suis descendue de cheval vermoulue et là, j'ai qq courbatures, quand même, surtout aux adducteurs.

 

En revenant de ma leçon, je me suis arrêtée à la maison pour voir où en sont les travaux. Ils ont fini de poser la charpente, il ne reste plus qu'à la couvrir.100 7864

100_7873.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article