Acclimatation.

Publié le par domipac19

Vendredi dernier, grosse journée pour Elodie. En effet, le même jour, elle allait passer une journée chez la future nounou et, en fin d'après-midi, elle allait découvrir sa future école. Ca fait bcp de futur, tout ça.

Donc le matin, nous sommes arrivées vers 9h15 à Brignac. La nounou était ravie de revoir la miss qui s'est très vite retrouvée comme chez elle. A peine avait-elle dit bonjour qu'elle s'est dirigée vers la trottinette et en avant! Pas perturbée un brin. C'est top quand ça se passe comme ça.

Comme j'avais calé tous mes rendez-vous ce jour-là, Julie était aussi de la partie chez la nounou pour la journée. Une première pour elle et pour nous depuis sa naissance. La nounou s'était proposée car elle adore les tous petits du coup, ça me laissait aller faire ce que j'avais à faire sans me soucier de la tétée, de la couche sale et autre, surtout que j'avais rendez-vous avec le constructeur de la maison pour faire le plan électrique. Ca a duré une heure et demi donc il valait mieux ne pas avoir un bébé au milieu. Vers 15h00, j'ai récupéré Elodie pour l'emmener faire la découverte de sa future école. J'avais vraiment hâte de voir comment elle allait se comporter. Si j'avais sû, j'aurais eu bcp moins hâte.

La directrice m'avait demandé de venir au moment de la récréation de façon à faire une introduction en douceur. Nous avons fait connaissance avec la maîtresse puis nous avons visité l'école maternelle(qui sera restructurée pendant l'été en vue du nombre important d'élèves prévu à la rentrée(36 dont 18 en petite section)). Ensuite, Minimiss est allée en récré avec les autres, pendant ce temps, on m'a expliqué le fonctionnement de l'école. C'était très chou parce que tout le monde l'a très bien accueillie. Toutes les petites filles voulaient l'emmener jouer avec elles et tout le monde la suivait partout où elle allait. Elle était  un peu intimidée mais ça allait. Il y avait des trottinettes, des tricycles et des ballons alors elle avait largement de quoi s'occuper.

Ensuite il a fallut rentrer en classe et là, trop la honte. Elodie voulait continuer de jouer et m'a fait un super gros caprice au milieu de la cour(couchée par terre à pleurer"non, je veux pas", sous le regard de tous les enfants. Au bout d'un moment, elle est allée en classe avec les autres. La maîtresse leur a lu une histoire mais à deux ou trois reprises, la miss s'est manifestée. La maîtresse l'a gentiment et très calmement remise dans le droit chemin. Puis est arrivée l'heure des mamans. Nous sommes donc allées récupérer Julie chez la nounou et nous avons fait la connaissance de deux de ses enfants puis nous avons pris congé et regagné nos pénates. Fin d'une journée riche en émotions.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article