Accident du travail.

Publié le par domipac19

Mardi 20 juillet, au boulot, j'ai pas rigolé. J'avais un camion plus petit que d'habitude donc je devais revenir charger en cours de matinée et puis pour l'après-midi. Mais j'ai aussi bcp galoper parce qu'il avait bcp de fret, en juillet. Cette journée, je l'ai maudite, comme souvent les mardis, c'était galère.

L'après-midi, j'avais deux grosses palettes de luminaires à livrer sur un chantier et elles me tenaient bcp de place dans le camion. En livrant un client, j'ai voulu mettre un peu d'ordre là-dedans parce que ce n'était pas très pratique de livrer avec un foutoir pareil. Malheureusement, en manipulant des palettes, je me suis accrochée la jambe(j'étais en bermuda) sur une des deux palettes de luminaires d'où dépassaient deux barres métalliques. Sur le coup, j'ai juste poussé un juron et j'ai continué mon rangement. Quand j'ai regardé ma jambe, j'ai crié "au secours!". Je m'était ouvert la jambe sur 10 cm de long et 1,5 cm de profondeur, on voyait l'os, le tibia plus précisément.

Je suis sortie du camion et le gars qui était sur le quai est vite allé cherché un personnel secouriste. En attendant, je me suis assise par terre avec la jambe en hauteur. Le secouriste est arrivé et n'a pu que constater l'ampleur de la plaie et appeler les pompiers. J'ai gagné un voyage aux urgences et une séance de couture. Paradoxalement, je n'avais pas mal, je ne me suis pas sentie mal ou choquée de voir ça. Des plaies de ce genre, après tout, j'ai l'habitude d'en voir chez les chevaux et là, même si c'est mon propre corps, ben non, au contraire, je rigolais. J'ai dû prévenir ma boîte parce que pour moi, la tournée s'arrêtait là et Patrick(le pauvre, lui, était inquiet). il fallait voir les gars de l'entreprise où j'étais. Ils arrivaient les uns après les autres et disaient"ah ouais, quand même" ou bien "oh p****n" et que des trucs du genre. Ils étaient impressionnés, moi pas.

Bref, les Pompiers sont arrivés et m'ont emmenée et j'ai eu droit, aux urgences, à 17 points de suture plus 3 à l'intérieur et une semaine d'arrêt.

J'ai repris le boulot avec un protège-tibia de foot et encore les points mais pas de douleur. Bien sûr, j'ai fait attention de ne pas me cogner et le protège-tibia a bien joué son rôle. J'ai eu de la chance car il n'a pas fait trop chaud et je n'ai pas eu à me mettre en short comme ça, ben ça faisait pas cucul parce qu'on n voyait rien.

 

Commenter cet article